La diffusion des TIC

La diffusion des TIC

La Problmatique Un constat : Les PME sont au cur du tissu industriel (sources dinnovation, demploi et conditionnant la comptitivit de leurs donneurs dordre) Lusage des TIC et en particulier des outils les plus volus (commerce lectronique inter entreprises, travail collaboratif) sont des facteurs de comptitivit Linvestissement dans les TIC dope la croissance de lconomie : 0.8% de croissance due chaque anne aux TIC au USA, dans les industries des TIC mais aussi et surtout dans celles qui les utilisent Mais Nos PME sont en retard en matire dusage des TIC La France ninvestit pas assez dans les TIC par rapport aux pays dEurope du Nord ou aux tats-Unis, ce qui nous cote un demi-point de croissance de PIB par an (tude OCDE) 1

Le primtre Fondamentaux de TIC&PME 2010 Des projets sectoriels, axs sur la standardisation des changes inter-entreprises, ports par des acteurs lgitimes au sein de chaque filire Les projets aboutissent lidentification de processus, llaboration ou ladaptation de standards, la ralisation doutils Les applications vises sont adaptes aux besoins de chaque filire : gestion des approvisionnements, co-conception, eAdministration Une vingtaine de secteurs impliqus Automobile, Aronautique, Electronique, Mcanique*, Emballage*, Habillement, Chaussure, Jouet, Horlogerie, Ameublement, Opticien/lunetterie*, Prothses dentaires*, Agriculture, Pche, Bois/Papier, Agroalimentaire / Volaille, Bio Tech*, Btiment, Travaux Publics, Transport / Logistique, Export, Finance* 2

La gouvernance Un comit de pilotage Prsid par le STSI Associant divers dpartements ministriels (CGM, CGTI, DCASPL) Associant des reprsentants du monde conomique (MEDEF, CCI) En charge du management de projet et de la slection des projets Une instance de coordination Prside par un reprsentant de lindustrie Soutenu par des associations spcialises dans le eBusiness et la standardisation (AFNet, GS1, EDI France) Rassemblant les responsables des projets sectoriels En charge du suivi,de la fertilisation croise entre les projets et de la

cohrence des travaux de standardisation On ne veut pas faire du Paye et oublie 3 Exemples de rsultat (1/2) Thme : Supply Chain Standard ebXML de lUN-CFACT : http://www.unece.org/cefact/ Prsentation simplifie : http://www.ticpme2010.fr/referentiel/ebxml_light.pdf Application Aronautique Standards : http://www.boostaero.com/presentation/boostaero_standard.html Application Biens de consommation Standards : http://www.gs1.org/productssolutions/ecom/xml/

Exemple de retombes mesures (source : FIEN / projet TICIO) Cycle dapprovisionnement rduit de moiti Stock de pices rduit de 30% 4 Exemples de rsultat (2/2) Thme : CAO et Conception collaborative Standard : standard pour l'change de donnes de produit, STEP (STandard for the Exchange of Product model data) ou ISO 10303 Application btiment Standard IFC (adaptation de STEP) : http://www.iai-tech.org/ Outils : http://www.BuildingSmart.fr/les-logiciels Application aronautique En cours de publication

Retombes mesures (source : Dassault Aviation) Erreurs de conception divises par 10, Cots dassemblages diviss par 2 5 Le portail dinformation (1/2) http://www.ticpme2010.fr Les projets : prsentation publique et espace de travail priv Les grandes runions nationales Une bibliothque avec des documents techniques de rfrence regroups par thmatique 6 Le portail dinformation (2/2)

Pour chaque projet Le titre Une fiche dtaille Un bref rsum Les rsultats et livrables 7 Le dploiement (1/2) Objectif : mise disposition des rsultats TIC&PME 2010 dans les entreprises, grce aux acteurs rgionaux du dveloppement conomique

Un dploiement rgional en prparation pour 2008-2009 en associant les DRIRE, fdrations professionnelles, CCI, conseils rgionaux, ples de comptitivit pour inciter les acteurs rgionaux dmultiplier localement les projets TIC&PME via les actions des CPER et les futurs programmes oprationnels rgionaux europens pour faire merger dans les rgions des noyaux durs dentreprises utilisant ensembles les processus numriques pour leurs changes en sappuyer localement sur la dynamique nationale Passeport Numrique et TIC&PME 2010 8 Le dploiement (2/2) Phase actuelle : Rencontre avec les DRIRE et les acteurs rgionaux du dveloppement conomique pour prsentation du programme, des projets et premire discussion sur les secteurs rgionalement pertinents et les modes de diffusion possible

Suites : Travail approfondi avec 2-3 rgions motives pour laborer une stratgie de numrisation Soutien change avec toute rgion souhaitant exploiter dune manire ou dune autre les rsultats (intgration dans une action existante ou venir, construction dune action ad hoc) Exigences minimales pour les DRIRE en 2008 : 1 action spcifique TIC&PME par rgion rfrence explicite aux standards TIC&PME dans les autres actions rgionales 9 Au-del, limplication des diteurs de logiciel Pourquoi impliquer les diteurs ? Si certain secteurs se sont associs ds le dbut des diteurs

(aronautique, agriculture, btiment), ce nest pas le cas de tous Il est dans lintrt des utilisateurs de disposer dune offre varie et comptitive sur la base des prconisations de TIC&PME 2010 Les diteurs franais ont l une opportunit de dvelopper des produits pour rpondre un besoin mergent sur la base de standards internationaux Pourquoi ne pas les avoir impliqus plus tt ? La dmarche TIC&PME 2010 visait mettre aux commandes les secteurs utilisateurs et les soutenir dans leur dmarche dappropriation en finanant les taches de matrise douvrage pour avoir un processus guid par la demande et non par loffre. Les secteurs ont choisi eux mme dimpliquer dans la mesure o ils le jugeaient ncessaires les diteurs et industriels des TIC 10 Chronologie

Annonce du plan par Th. Breton le 21 juin 2005 Lancement du premier appel par F. Loos en septembre 2005 16 projets de filires retenus Journe de lancement le 7 novembre 2006 Bercy Annonce dun deuxime appel lors du CISI 2006 Lancement du deuxime appel par F. Loos en octobre 2006 5 projets de filires retenus Journe nationale le 8 novembre 2007 au MEDEF 11

Recently Viewed Presentations

  • Introduction to Optimization Modeling - s1093575.instanturl.net

    Introduction to Optimization Modeling - s1093575.instanturl.net

    It is quite possible for a reasonable model to have no feasible solutions, but there is no way a realistic model can have an unbounded solution. Example 13.2: Product Mix 2.xlsx (slide 1 of 3) Objective : To use LP...
  • Leading through Guided Pathways Implementation Your Role in

    Leading through Guided Pathways Implementation Your Role in

    And finally in 1994, Pizza Hut became the first chain to offer online ordering of pizza. The point is this. Companies that find ways to creatively disrupt their industries are the ones that stand the test of time. ... And...
  • When do we use capital letters? At the

    When do we use capital letters? At the

    At the beginning of a sentence When do we use capital letters? For names and places For days, dates and festivals (but not seasons!) For 'I' (never 'i')
  • Summer Institute for Computing Education

    Summer Institute for Computing Education

    Comic Strip Analysis and Design Inheritance, Abstract Classes, and Polymorphism part1 Barb Ericson Georgia Institute of Technology May 2006
  • Texas Demographic Characteristics, Trends, and Projections Rotary Club

    Texas Demographic Characteristics, Trends, and Projections Rotary Club

    Hispanics are a major driver of growth in Texas. Between 2000 and 2010, of every 10 people added to the Texas population, 6 were Hispanic. In 2010, Hispanics made up 32% of the total Texas population. Currently, Hispanics make up...
  • EPIC Evidence-based Practice Identification and Change Past, Present,

    EPIC Evidence-based Practice Identification and Change Past, Present,

    Problems with traditional continuous quality improvement (CQI) approaches Subjective Not always evidence-based Seldom use data from institutions in question Mostly intra-institutional in nature Results are not always generalizeable We developed EPIC to improve upon traditional CQI approaches EPIC Objectives To...
  • Learning the parts of speech is a  focus

    Learning the parts of speech is a focus

    Learning the parts of speech is a focus of Language Arts instruction and is vital stage in writing development. The parts of speech make up sentences and knowing the different parts of speech leads to effective communication through writing.
  • Course 7: Electronics

    Course 7: Electronics

    ( to be displayed when flashcard moused over) Use . 2,5mm . Norsk (2+E) cable . to supply a isolator that will allow the water heater to be supplied from. Option 2: Use . 2,5mm flat twin and earth (2+E)...